8 zones érogènes qu’on ne soupçonne pas

100

Non, les zones érogènes ne se cantonnent pas aux zones génitales ! Et si on partait à la découverte du corps de l’autre à la recherche de nouvelles zones érogènes ?

Les aisselles

A priori je vous l’accorde, ça ne fait pas rêver… Mais si vous passez le cap du « beurk », il se peut que vous y preniez goût. La peau fine, les poils et l’odeur (et oui) sont érogènes ! Attention toutefois aux chatouilles, qui peuvent casser l’ambiance.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

    Processing files…