Si on ne lui retire pas les écailles toutes les deux heures, le petit garçon risque de mourir : l’histoire impressionnante de Evan Fasciano.

En 2011, les parents du petit Evan Fasciano, originaires de Goshen (Connecticut, États-Unis) ont eu le choc de leur vie quand ils ont vu leur bébé pour la première fois. Il n’avait pas du tout l’aspect d’un enfant humain, son corps était recouvert d’écailles dures. Ses yeux étaient tellement encroutés qu’il n’a pas pu les ouvrir des semaines durant. Il a passé deux mois entiers dans une unité de soins intensifs où il a reçu des soins spéciaux.
 2

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

    Processing files…